Début de rénovation pour notre église,la plus vieille de la région

Classée monument historique depuis1975, la plus ancienne église de la région a été habillée d’une ceinture métallique.

Saint-Georges-sur-l’Aa était près d’être rayé de la carte, lorsque les expropriations du Port Autonome de Dunkerque laissaient envisager le pire. C’est à l’église de la commune que le village doit sa sauvegarde. Les Saint-Georgeois ne sont pas peu fiers de cet édifice qui a fait connaître leur village. Ils attendaient avec impatience de voir les travaux débuter. La toiture, la charpente, les murs, le remplacement de plusieurs pierres de taille et les reprises de fissures, vont être livrés aux mains des artisans qui apprécient de pouvoir travailler sur un monument quasi millénaire.

Un intérieur de valeur

Les travaux sont subventionnés à près de90%, le reste étant à la charge de la commune. Mais, durant son histoire qui a débuté en1175, l’église a connu plusieurs modifications avec la construction du chœur auXIIe siècle, puis de la tour auXIVe siècle. Il y a le bâtiment, mais également l’intérieur avec la tribune d’entrée aux colonnes corinthiennes en chêne date duXVIIIe siècle. On y trouve aussi un petit groupe: Saint Georges et le Dragon, et les fonts baptismaux datés de1673.

L’église avait déjà fait l’objet d’une rénovation de1999 à2001. Après les travaux et à l’issue de la messe, le28 janvier2001, Mgr Gérard Defois, évêque de Lille déclarait « votre église est toute une histoire, celle de votre région, celle de vos aïeux, la vôtre et celle que vos enfants écriront en ces lieux. » Après cette phase de travaux, nul doute que de nouvelles pages d’histoire pourront être écrites.